Le rappel, une notion importante...

 

Le rappel, une notion importante...

On peut être tenté de le laisser de côté, de se dire que finalement il est acquis et ne plus jamais y revenir. Pourtant, le rappel est pour moi une commande faisant partie des premières que j'apprends à mes propres chiennes et que je renforce encore aléatoirement tout au long de leur vie.

Le rappel est cette notion qui mettra votre chien en sécurité en pleine forêt en revenant vers vous plutôt que de foncer sur un sanglier, c'est aussi lui qui permettra que votre chien ne fonce pas à toute allure sur un chien possiblement craintif. Et c'est encore lui qui réduira vos chances de poster dans la rubrique "animaux perdus" de Pet Alert France...

J'ai cette peur de perdre mes chiennes qui fait qu'elles reviennent dès que je les appelle, ou mieux encore, elle regardent d'elles-mêmes où je suis, par un coup d'oeil de temps en temps. On a poussé cette notion à un stade tel que si je n'avais pas envie de le faire, je peux changer de direction sans les appeler, elles me suivent. Mais j'aime trop ce contact vocal, alors j'avoue que je les préviens la majorité du temps.

Évidemment, mes chiens ne sont pas des robots et tout n'est pas parfait, parce que je ne leur demande pas d'être parfaites, juste que l'on puisse mutuellement se faire confiance, pour bien vivre ensemble. Quand je les détache c'est que je sais qu'elles reviendront.

Après quelques années après l'apprentissage "pur", maintenant je les récompense au pif, de temps en temps. Et je garde toujours quelques friandises de plus, au cas où elles préféreraient revenir vers moi plutôt que de courir après un chat sorti de nulle part. Oui les chats c'est tentant, et c'est à moi de le comprendre et de faire en sorte qu'elles préfèrent revenir dans ma direction, c'est à moi de devenir une motivation.

Le travail du rappel travaille aussi cette complicité que l'on a avec nos chiens, et cette complicité est le début de tout, le début de la confiance, le début d'une vie agréable.

Lâchons nos chiens, en leur ayant appris à revenir, en toute sécurité, dans la joie et la bonne humeur.

Ah et si vous grondez votre chien parce qu'il ne revient pas assez vite, ne vous étonnez pas la prochaine fois qu'il revienne encore moins vite, on a jamais vu personne se presser d'aller rejoindre son bourreau, à moins d'une grande peur de ce dernier...



Ajouté le 17/08/2018 par Patt' en l'air - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA